Lutinerie

30 janvier 2006

Les schtroumpfs et la salsepareille


A l'heure où il faut être rapide, citadin, grand, beau, fort et aux dents longues pour survivre, qui se soucie encore de ces petits infra-nains bleus dépourvus (ou presque) de dentition, à la diction fort imprécise, à la démarche improbable et aux idées fixes ?
Moi, et j'espère vous aussi !
Après la recette de la dinde au whisky et celle du gloubiboulga, voici comme il se doit la recette de la salsepareille. Ah bah non schtroumpf alors, je trouve nulle part la recette, bouh, je suis toute schtroumpfu !

Mais tout de même quelques infos :
-le système digestif des schtroumpfs :
Le schtroumpf est herbivore. Il est connu des biologistes que les herbivores se caractérisent en particulier par la possession d'un tube digestif nettement plus long que celui des carnivores (la digestion des végétaux est plus complexe que celle des animaux).
Donc, dans le petit corps d'un Schtroumpf, il nous faut caser un très long tube digestif... Il ne reste alors presque plus de place, et en particulier pas assez de place pour des poumons performants.
Conclusion logique : les Schtroumpfs respirent essentiellement par la peau. Ceci n'est pas étonnant, de nombreux animaux ne se servent que peu de leurs poumons (en particulier certaines salamandres et grenouilles). Scientifiquement, on parle de respiration cutanée.
Cette respiration cutanée implique un fort réseau capillaire sous-cutané, c'est beaucoup de petits vaisseaux sanguins juste sous la peau. Le sang des Schtroumpfs étant bleu, si, en plus, il y a beaucoup de vaisseaux juste sous la peau, ceci explique parfaitement une coloration bleue de leur peau. cf Pourquoi les Schtroumpf sont-ils bleu ?

En dépit de sa petite taille, le Schtroupmf est un véritable goinfre. Il semble pouvoir se nourir de préférence de tout ce qui sent bon, ou apparaît alléchant et attirant. Cette faiblesse (parmis tant d'autres) de leur caractère les a conduit à de nombreux revers de par le passé, lorsqu'une personne hostile (Gargamel la plupart du temps) su l'exploiter avec succès. Il est à noter que les goûts culinaires des Schtroumpfs sont centrés sur les plats à base de Salsepareille (une plante assez commune qui pousse dans la grande foret, autour du village Schtroumpf).
En effet, c'est le Schtroumpf paysan qui cultive la salsepareille, une plante que les Schtroumpfs doivent pouvoir reconnaître les yeux fermés.
Le champs de salsepareille est une parcelle immense mesurant au moins plusieurs centimètres carrés !
La salsepareille faisant partie des herbes de provence, pitêtre bien que les schtroumpfs vivaient dans le monde parrallèle de cette région. Il faut demander à Homnibus, l'enchanteur ami de Johan et pirlouit (cf la flute à six schtroumpfs).

Pour tout savoir sur les petits humanoïdes bleus :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Schtroumpfs
Extrait : Les histoires des Schtroumpfs se situent au Moyen Âge et l'âge du Grand Schtroumpf (542 ans) et des Schtroumpfs (100 ans) nous obligent à admettre qu'ils sont bien plus vieux que Peyo lui-même.
Ce peuple vit dans un village au milieu d'une forêt, dans une contrée appelée « le Pays Maudit » géographiquement difficile à situer, mais certainement quelque part en Europe.
L'épisode du Bébé Schtroumpf nous permet de découvrir comment naissent les Schtroumpfs : ils sont apportés par une cigogne, exceptée la Schtroumpfette (et Sassette) qui est une création magique du sorcier
Gargamel.
Gargamel et son
chat Azraël sont les pires ennemis des Schtroumpfs. Gargamel en a besoin pour une recette magique qui lui permettrait de fabriquer de l'or, quant à Azraël, il veut tout simplement les manger!
Les Schtroumpfs ont un langage particulier avec des différences selon qu'ils habitent au nord ou au sud du village (où la place de l'emploi de "schtroumpf" comme verbe ou nom change ; voir Schtroumpf vert et vert schtroumpf).
L'aliment préféré des Schtroumpfs est la
salsepareille et ils vivent dans des maisons individuelles ayant l'apparence de gros champignons.

Quelques recettes de nos ennemis les lutinophages (dont Gargamel fait parti) qui ne se nourrissent d'ailleurs pas que de lutins :
http://www.fluideglacial.tm.fr/fluidz/cuisinebd/une.htm

Pour en savoir plus sur la salsepareille :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Salsepareille

Et enfin, merci au professeur glob qui fit un voyage sensationnel au pays des schtroumpf et nous en rapporta le récit : carnet de voyage
Un petit poème :
Le Grand Schtroumpf et le Schtroumpfissime
Schtroumpfissime, sur un trône perché,
Tenait en sa main un champignon.
Grand Schtroumpf, par l'odeur, incommodé,
Lui tint à peu près ce jargon :
« Hé ! bonjour, Monsieur Schtroumpfissime,
Que vous me semblez schtroumpf ! que vous êtes sublime !
Sans schtroumpfer, si votre langageSe rapporte à votre visage,
Vous êtes le phénix des Schtroumpfs de ce village. »
A ces mots le Schtroumpfissime ne ressent pas de rage ;
Et pour montrer sa voix de maître,
Lève très haut son bras, laisse tomber son sceptre.
Le Grand Schtroumpf s'en saisit, et dit :
« Mon bon Monsieur,Apprenez que tout schtroumpfeur
Schtroumpfe aux dépens de celui qui le schtroumpfe :
Cette leçon vaut bien un sceptre, sans schtroumpf. »
Le Schtroumpfissime, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'il ne recommencerait plus.

La salsepareille :
-Partie utilisée : Les racines.
-Propriétés :
Les feuilles de la plante sont en forme de cœur, elle est épineuse et porte de jolis petits fruits rouges qui attirent les enfants.
Elle est réputée être dépurative (favorise l'évacuation eupeptique(facilite la digestion)des toxines), diurétique(active excrétion de l'urine) et sudorifique.
La salsepareille est très bonne pour les rhumatismes
Arthrite : boire 2 verres par jour d'une décoction de 30g de racine de salsepareille pour un litre d'eau, bouillir 10min.
Asthme, goutte : boire un verre avant les repas d'une décoction de 50g de racine pour un litre d'eau, bouillir 10min, infuser 10min.
Néphrite : boire un litre / jour, loin des repas par petits verres, d'une décoction de 50g de racine de salsepareille, bouillir 10min, infuser 10min.

5 Comments:

At 08 mai, 2006 00:06, Anonymous Pirlouit said...

Les schtroumpfs sont bleus car ils sont faits avec de la purée de Viagra(c)
(cf: "la Schtroumpfette", où l'on voit nettement Gargamel malaxer de la purée bleue pour en faire un de nos petits compagnons...)

 
At 09 mai, 2006 11:40, Anonymous Zébulon said...

Marrant pour des êtres asexuées !
A moins que l'on détermine le fait que la schtroumpfette est le seul être sexué, qui éveille du coup la sexualité refoulée des schtroumpfs.
On retrouve aussi les préceptes mysogynes de la femme tentatrice, capable de provoquer la division entre les hommes.
Pire, quand la schtroumpfette est méchante, elle est brune, et quand elle devient gentille, elle est blonde.
Haaaa... Nobody's perfect !
Même Peyo !

 
At 09 mai, 2006 19:55, Anonymous Johan said...

refoulée, refoulée... et le schtroumpf coquet ? quant aux autres, peut-être est-ce la consommation de champignons stupidogènes qui les rend... apathiques !

J'aurais tendance à dire que, non pas qu'elle devienne gentille, mais elle n'est plus capable de réfléchir pour faire fonctionner le plan diabolique de Gargamel.
Peyo, certes pas parfait, restait ainsi un précurseur, des blagues misobiondes (du grec misein, haïr, du bourguignon bionde, blond)...

Et encore, nous ne parlons pas de l'invasion des schtroumpfs noirs qui transmettent leur maladie par morsure... peut-être pas seulement misogyne, Peyo !

 
At 10 mai, 2006 13:59, Blogger zebulon said...

Excellent !
Johan et Pirlouit, votre venue me fait bien plaisir. Je suis enchantée... comme la flûte :)

 
At 11 mai, 2006 14:28, Anonymous biquette said...

la flûte à six schtroumpfs, bien sûr...

six, six... ne serait-ce pas une autre marque du machiavélique Peyo ? ^^

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Référencé par Blogtrafic NORD-59-Sites-ET-Blogs Annuaire-Site-And-Blog-Avesno! is Annuaire-Hard-Link- a href="http://www.annuaire-blogs.net" target="_blank" >Blog / Annuaire de Blog www.centmilleblogs.com